Réfugié - Lily Ivnatikk

Le premier chapitre de la convention relative au statut du réfugié se focalise sur les caractéristiques et les précisions autour de la définition du réfugié. D’ailleurs,  le premier article de la convention définit clairement ce qu’est “un réfugié”. (NDLR: « Réfugié » ou « demandeur d’asile », quelles différences?).

Le droit au refuge, est-il accordé à tout le monde?

Toutes les personnes qui remplissent les critères mentionnés dans cette convention ont droit au refuge. A l’attribution du statut, les droits qui s’y joignent doivent être appliqués par tous les pays contractants sans discrimination quant à la race, religion ou le pays d’origine (art.3).

L’appartenance religieuse du réfugié, est-elle aussi conditionnée?

La convention a dédié tout un article (art.4) au droit à l’appartenance religieuse. L’état contractant est dans l’obligation d’accorder aux réfugiés un droit à l’exercice de la religion au moins similaire à celui accordé aux nationaux.

Comme les nationaux, les réfugiés sont soumis aux lois internes
Quand est-ce que la protection du réfugié n'est pas applicable ou ne l'est plus?
Etre réfugié n’est pas que des privilèges mais aussi des conditions et des obligations.

Article 5: La convention garante du droit du réfugié au bien-être

Article 4 : Le réfugié : une personne qui vit aux dépens de la société ?

Article 3 : Quelle protection pour les droits civils et politiques d’un réfugié?

Article 2 : Réfugié, il est protégé MAIS sous plusieurs conditions !

Article 1 : “Réfugié” ou “demandeur d’asile”, quelles différences?

Similar Posts