Revue de presse hebdomadaire - migration

Il suffit d’effectuer une requête simple sur Google actu’ pour parcourir l’actualité de la migration au Maroc. Une centaine d’articles se font jour vu que les mouvements de déplacement des populations ne cessent de se renforcer au beau milieu du temps. 

Comme chaque semaine, l’équipe de migration.ma a fait passer au tamis l’actualité pour vous proposer un compendium ! Bonne lecture.  

Le Maroc diplomatique a fait hommage au Pacte mondial sur les migrations en lui consacrant son dossier du mois.

En livrant en confidence ses colonnes aux experts, le mensuel espère faire comprendre, sans coup férir, les objectifs du pacte ainsi que son impact sur le devenir des migrations. Pour ce périodique, le Pacte mondial ne vient qu’affirmer un contexte et non le bâtir comme présument plusieurs chefs d’État.

En cette occasion, la nouvelle tribune a complimenté l’initiative du Maroc d’accueillir la Conférence intergouvernementale sur la Migration tout en soulignant que la Cité Ocre a toujours été un carrefour migratoire. Quant à l’observatoire du Maroc et d’Afrique, il a diffusé une capsule de l’ONU qui fait le tour de la question migratoire, avec des images et des indicateurs qui se passent de tout commentaire.

La société civile se joint à Trump, mais avec des motifs différents

Loin de toute attente, des acteurs de la société civile de différents pays ont organisé un Forum alternatif opposé à ce texte.  Pour eux, “ce texte ne s’est pas consacré à la protection des migrants les plus vulnérables, à savoir les mineurs non accompagnés. Il constitue, également, une régression sur les acquis des droits des migrants”.

Pour que les Etats honorent leurs promesses 

Lors de la 11e édition du Forum mondial de la migration et du développement (FMMD), l’ONU a appelé les États à honorer leurs engagements. L’économiste a rapporté, également, les propos de Abdelkrim Benatiq, ministre délégué chargé des MRE et des Affaires de la migration. Selon ses dires, “de nombreux migrants perdent la vie en mer et dans le désert, tandis que l’extrême pauvreté, les inégalités entre les sexes et les catastrophes naturelles continuent de pousser des populations à se déplacer. “

Pour une couverture médiatique objective

La nouvelle Présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA), Latifa Akharbach a appelé samedi, à Marrakech, à favoriser un traitement médiatique plus précis, plus équitable et plus éthique de la question migratoire. Suite à son intervention à un atelier sous le thème “Le rôle des médias et des régulateurs africains et méditerranéens face à la crise des migrants et réfugiés”, Akharbach a mis l’accent sur “la nécessité d’un traitement objectif et indépendant de l’information, y compris dans les nouveaux médias, ainsi que la sensibilisation des professionnels des médias à l’utilisation d’un langage approprié et la promotion de la culture de la tolérance “.

Similar Posts