Revue de presse hebdomadaire

Il suffit d’effectuer une requête simple sur Google actu’ pour parcourir l’actualité de la migration au Maroc. Une centaine d’articles se font jour vu que les mouvements de déplacement des populations ne cessent de se renforcer au beau milieu du temps. 

Comme chaque semaine, l’équipe de migration.ma a fait passer au tamis l’actualité pour vous proposer un compendium ! Bonne lecture. 

Le Pacte mondiale pour les migrations approuvé à Marrakech

Le Pacte mondiale pour les migrations sûres, ordonnées et régulières a été adopté le 10 décembre à Marrakech. Quelques 150 pays ont été présents à cet événement qui vient couronner 18 mois de négociation.

La Croix parle de plusieurs mensonges qui ont été dénoncés par Antonio Guterres, Secrétaire générale des Nations Unies. Ces mêmes mensonges étaient derrière l’éclatement de la coalition gouvernementale en Belgique selon la même source. La MAP a cité Louise arbour, la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU pour les migrations internationales. Celle-ci avait déclarée que c’est la mise en oeuvre du Pacte qui va changer à jamais la façon avec laquelle la communauté internationale gère la mobilité humaine.

Amina Bouayach préside le Groupe de travail africain sur la migration

Amina Bouayach, présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), a été élue présidente du Groupe de travail sur la migration. Ce groupe rassemble les membres des institutions nationales des droits humains du Kenya, du Niger, de la république démocratique du Congo, du Zimbabwe et du Maroc, rapporte Yabiladi.

Le Maroc et l’Espagne oeuvrent pour sédentariser les migrants

Le chef du gouvernement marocain a eu un entretien avec le président du gouvernement espagnol. Cet entretien vient en marge de la conférence intergouvernementale sur les migrations. Les deux ont convenu la nécessité d’oeuvrer ensemble pour le traitement à l’origine du phénomène, rapporte Le site info. Le but étant le lancement de plusieurs projets générateurs de revenus en vue de sédentariser les migrants dans leurs pays d’origine, précise la même source.

L’observatoire africain des migrations siègera à Rabat

La signature de l’accord du siège de l’observatoire africain des migrations a eu lieu lundi au Maroc. L’accord a été paraphé par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, et le président de la Commission de l’UA.

L’observatoire siègera à Rabat et aura pour triptyque ” Comprendre, anticiper et agir” . Celui-ci servira de fondation au travail de l’Observatoire africain des migrations, rapporte le Huffinton Post. L’observatoire aura pour mission de collecter les informations et de développer l’échange ainsi que de faciliter la coordination entre les pays africains sur la question migratoire indique l’Agence de presse africaine

Similar Posts