Belgique

Cet article est rédigé par Hajar Kharroubi et Maha Naami.

Présents en Belgique depuis 54 ans, les Marocains de Belgique sont le groupe ethno-culturel, résultant de l’immigration, le plus important. Il s’agit d’un groupe formé par des Marocains, des naturalisés et des belges de naissance. Le plat pays est, également, une destination touristique qui séduit quelques Marocains, spécialement ceux qui ont de la famille là-bas. 

Pour certains, la Belgique se limite aux petits morceaux de pomme de terre  et au chocolat.  Mais pour ceux qui y séjournent pendant un moment, ils commencent à découvrir le pays des moules-frites autrement. 

C’est pour ceci que  nous vous confions les éléments qui nous ont marqués en y résidant. 

BruXelles ou BruSSel

Les Bruxellois ne prononcent pas le X dans le mot Bruxelles. La ville est prononcée Brusselles dans le parler Brusseleir. Nous nous demandons s’il s’agit d’une prononciation venant d’un anglais francisé ou d’un français anglicisé.   #énigme_du_siècle

Le dimanche, on fait pas de shopping!

Eh oui, le shopping se programme en Belgique ! La majorité des supermarchés et des magasins  ferme le dimanche, mais aussi assez tôt durant la semaine (20h au grand max). Ne vous inquiétez pas! il y a toujours les parcs, les musées et les cinémas qui seront ouverts pour vous accueillir à bras ouverts. 

Une belgitude bluffante

Crolle, loque, blocus! Ne vous inquiétez pas, nous n’essayons pas de vous jeter un sort. Il s’agit seulement de belgicismes: le français des belge qui, avouons-le, est unique en son genre. Il est spécial et quasiment inimitable, même si ce sont des mots qui ne veulent rien dire dans d’autres régions francophones. 

Derrière cette incompréhensibilité, se trouvent deux raisons. Tout d’abord, certains mots sont nés du néerlandais. Et puis, d’autres sont des survivances d’expressions françaises vieux jeu. 

Septante et Nonante

A l’attention des  francophones du reste du monde! Alerte rouge! Ceci est un message important. Oubliez momentanément vos soixante-dix et quatre-vingt-dix lorsque vous êtes chez les Belges. En Belgique la première est dite septante et la seconde est dite nonante. Au bout d’un moment, vous apprécierez de ne plus avoir à faire la décomposition du chiffre.  

Les gaufreries, les friteries, et les restaurants à moules sont partout 

Vous ne pourrez plus résister à l’odeur sucrée vanillée des gaufres de Brussels ou de Liège en cours de cuisson dans la ruelle où se situe le Manneken Pis. Pour ceux qui ont plus un penchant pour le salé, vous pouvez repérer un peu partout les cornets géants de frites indiquant les friteries du coin. En ce qui est des restaurants à moules, ils sont détectables par des petits dessins et les marmites à la façade des restaurants.

L’économie sociale est en vogue !

En sillonnant les rues belges, vous allez, sûrement, vous retrouver devant des conteneurs à vêtements. Ceci est un bon signe du développement de l’économie sociale  en Belgique. Les petits riens, Televil ainsi que d’autres coins sont là au cas où vous voulez faire du shopping sans que vous culpabilisiez. 

Le Manneken Pis stylé

La statuette de l’enfant qui pisse n’est pas toujours nue. En effet, le Manneken Pis est vêtu selon l’occasion, et change d’habits régulièrement presque 3 fois par semaine. Il a même une garde-robe que vous pouvez visiter.

Les brocantes de dimanche, la grand-messe préférée des Belges

Les vide-greniers du dimanche sont les meetings ultimes des personnes qui veulent dénicher des trésors à bas prix. C’est, aussi, l’occasion de se réunir pour parcourir l’actualité hebdomadaire du quartier. Si vous êtes sociables et vous souhaitez lier connaissance avec de nouvelles personnes, n’hésitez pas d’y prendre part.  

Une loi hors du commun

Il y’a 2 ans, la recette mayo traditionnelle vivait ses derniers jours. Elle a rendu son dernier souffle devant un combat rude face à un arrêté royal. Suite à ce texte, le pourcentage minimum de la matière grasse a été abaissé de 80 % à 70 % et celui des œufs, de 7,5 % à 5 %.

 Un drapeau au sens dessus dessous

Le drapeau belge ne respecte pas l’ordre de la Constitution. Il est à l’envers depuis 183 ans. En 1830, l’ordre était rouge-jaune-noir.  Pourtant, en 1831, on a pris la décision d’altérer cet ordre afin de différencier le drapeau belge du néerlandais. 

La BD est belge comme les french fries !

Ce n’est pas par hasard qu’on surnomme la Belgique le pays de la bande dessinée. De Tintin à Lucky Luke, les dieux de la bande dessinée belge ne se comptent pas sur les doigts d’une main. Une simple promenade dans les rues de Bruxelles suffit pour comprendre l’importance de la bande dessinée dans la culture belge. 

Anvers, capitale mondiale du diamant  

Pas moins de 150 millions d’euros de diamants sont  vendus quotidiennement à Anvers. Derrière les étalages des joailleries, vous trouverez plusieurs ateliers de taille de cette pierre précieuse. D’ailleurs, plus de la moitié des diamants du monde sont ciselés à Anvers ! Pour ceux et celles qui sont d’avis que les “DIAMONDS ARE A GIRL’S BEST FRIEND”, vous savez maintenant où vous devez vous diriger! 

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *