Revue de presse hebdomadaire - migration

Comme chaque semaine, l’équipe de migration.ma a fait passer au tamis l’actualité pour vous proposer un compendium ! Bonne lecture.


Le Pape a rendu visite à des migrants à Rabat

Le Pape François est allé voir un groupe de migrants d’Afrique subsaharienne au siège de Caritas à Rabat. Plusieurs médias ont parlé de cette visite à maintes reprises rapportant ainsi les paroles du pape.

Pour lui, afin de mettre au point des politiques migratoires adéquates et pertinentes, il est fondamental d’impliquer les migrants dans le processus d’élaboration de ces politiques. Au moyen de cette implication, il serait possible d’édifier “de villes accueillantes, plurielles et attentives aux processus interculturels, des villes capables de valoriser la richesse des différences dans la rencontre de l’Autre”.

Lors de cette visite, l’Archevêque de Tanger Mgr Santiago Agrelo Martinez a insisté sur les obstacles qui peuvent se présenter sur la route des migrants qu’il a représentés comme étant “des hommes, des femmes et des enfants subsahariens et maghrébins, privés de ressources, manquant d’opportunités, experts en souffrances”.

Un colloque sur “la migration internationale dans le contexte africain : réalités et défis”

L’Université Mohammed Premier d’Oujda a organisé, les 27 et 28 mars, un colloque international sur le thème “la migration internationale dans le contexte africain : réalités et défis”.

Selon Atlas info, “ce colloque a pour objectif de débattre de la question des migrations et de ses conséquences sur les pays africains en général et le Maroc en particulier et d’élaborer des réponses aux questions soulevées, en soulignant les efforts déployés par le Royaume du Maroc à cet égard”.

La migration au coeur de la coopération bilatérale Belgo-marocaine

Le Forum maroco- belge, tenu vendredi à Rabat, était l’occasion d’examiner minutieusement des pistes pour consolider la contribution des compétences marocaines dans le développement des deux royaumes, apprend-on des échos.

Le parti d’extrême-droite espagnol Vox veut édifier un mur entre le Maroc et Melilla et Ceuta

Santiago Abascal, président du parti d’extrême-droite espagnol Vox, souhaiterait marcher dans les traces de Donald Trump. Il a suggéré de construire un mur entre les enclaves espagnoles du nord du Maroc, Ceuta et Melilla, et le reste du pays pour mettre un frein à l’immigration irrégulière. Il a même proposé que le Maroc paie pour la construction de ce mur, rapportent les médias espagnols. 

Le GADEM soutient le « Vivre-ensemble au Maroc »

Le GADEM vient de publier une “mallette pédagogique”. Il s’agit d’un guide qui vise à “contribuer au changement de regards sur les migrations et d’offrir les ressources permettant de lutter contre les préjugés et stéréotypes de manière ludique et pédagogique”, lit-on dans un communiqué du GADEM.

Selon l’économiste, “le GADEM a développé cet outil et l’a mis à la disposition des institutions nationales compétentes. Il facilitera la construction d’une société cosmopolite, inclusive et plurielle, et permettra de prévenir les discriminations raciales et l’exclusion qui en découle”.

Similar Posts