Revue de presse hebdomadaire - migration

Comme chaque semaine, l’équipe de migration.ma a fait passer au tamis l’actualité pour vous proposer un compendium ! Bonne lecture.


Arrestation de 5 personnes soupçonnées de trafic illicite de migrants

Soupçonnés de liens avec un réseau criminel de trafic illicite de migrants, 5 individus ont été arrêtés le 2 février. La brigade de la police judiciaire de Nador a exécuté cette opération en coordination avec leurs homologues d’Oujda sur la base d’informations fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire national.

Médias 24, LesEco et le Maroc Diplomatique rapportent que l’un de ces individus faisait l’objet d’un avis de recherche à l’échelle nationale. La Direction générale de la sureté nationale a indiqué que les arrêtés disposaient de deux zodiacs, six voitures et des appareils électroniques utilisés pour les opérations, selon ces médias.

Forum Horizons Maroc: un salon de recrutement marocain à l’étranger

La 23ème édition du Forum Horizons Maroc (FHM) a ouvert ses portes dimanche à Paris. Le FHM est un salon de recrutement des jeunes étudiants et professionnels marocains et étrangers intéressés par le Maroc. L’objectif du forum est de contribuer à la lutte contre la fuite des cerveaux et convaincre les lauréats des grandes écoles de revenir au Maroc, rapporte Maroc Diplomatique.

Ouverture d’un bureau canadien d’aide aux immigrants au Maroc

Le Canada ouvrira un bureau au Maroc spécialisé dans le suivi des dossiers des immigrants francophones. Selon Radio-Canada le bureau est dédié aux candidats choisis qui voudraient s’établir dans une province où le français est une langue minoritaire.

Le projet, qui démarrera au printemps prochain, aura pour but de fournir des informations sur les communautés francophones en situation minoritaire selon Salwa Meddri coordinatrice du réseau d’immigration francophone (RIF).

L’adhésion à la CEDEAO ou le défi migratoire

Derrière la demande d’adhésion du Maroc à CEDEAO ( Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) se cache l’enjeu migratoire. Ainsi, le Maroc devra mettre en oeuvre les protocoles relatifs à la libre circulation, selon l’économiste. L’Institut royal des études stratégiques (IRES) propose la possibilité d’opter pour l’immigration choisie qui sera basée sur les objectifs de développement et les besoins de secteurs économiques et sociaux.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.