Derrière cet ensemble de stéréotypes, on ne peut pas nier que la discrimination est une constante (le manque de savoir aussi).

Stéréotype, cliché, amalgame, idée reçue, ou encore rumeur, ce sont des vocables qui pointent toutes les  généralisations déployées afin d’identifier l’Autre. Derrière cet ensemble de stéréotypes et de clichés, on ne peut pas nier que la discrimination est une constante (le manque de savoir aussi).

Le concept de stéréotype/cliché a été introduit par le journaliste américain Walter Lippman  dans son ouvrage “L’Opinion politique”.

S’agissant du mot “stéréotype”, il a été formé de l’affixe d’origine grecque stéréo⁠-, ‘à trois dimensions’, et -⁠type, ‘caractère’. Au début du 19e siècle, on l’utilisait pour désigner les ouvrages imprimés avec des pages ou planches dont les caractères ne sont pas mobiles, et que l’on conserve pour de nouveaux tirages. C’était un terme d’imprimerie.

En psychologie sociale, un stéréotype/ un cliché est une représentation caricaturale figée, une idée reçue, une opinion toute faite acceptée et véhiculée sans réflexion, concernant un groupe humain ou une classe sociale.

Ce qui est certain, c’est qu’il ne faut pas mettre tous les migrants dans le même sac. Chaque migrant est singulier, spécial et unique en son genre. Et ce, comme chaque autre individu !

En épousant des stéréotypes, on tient l’étranger en retrait de la société. Eh oui, les membres de la société en question commencent à le mentaliser que par le chemin d’une  représentation caricaturale figée. Une représentation qui, dans la majorité des cas, est négative et nuisible à la personne du migrant. Plusieurs associations dénoncent ces représentations sociales  sommaires et hâtives que l’on se fait des autres.

Quoi de plus important que déconstruire ces stéréotypes ! C’est pour cela que nous avons choisi d’en faire toute une série. Dans cette chaîne, nous allons aborder plusieurs clichés tout en les analysant et démontrant le pourquoi de leur fausseté.

Cet article est rédigé par Hajar Kharroubi et Sarah Joubba.

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *